Beedeez
La communauté des experts RH 27 min

Les supers pouvoirs du blended leaning pour former les managers


0:00

Les super pouvoirs du blinde de l'Arnine pour former les managers, bienvenue

0:08

dans ce nouvel épisode de Pulse. Alors c'est quoi le blinde de l'Arnine ?

0:12

Et on a qui donne la définition d'un mélange entre le présentiel et le

0:16

digital, d'autres qui vont venir nous parler de 5 crônes et à 5 crônes.

0:21

Donc pour aller plus loin sur ce sujet, en reçoit aujourd'hui Delfil, bien

0:26

venue et merci de nous rejoindre. Bonjour Micee, je m'appelle Fils Macoyer.

0:30

Si tu veux commencer par te présenter ?

0:33

Oui, bien sûr. Donc Delfine Berk, moi je suis consultante, j'accompagne les

0:37

entreprises en mode conseille, tout ce qui touche aux management et à la

0:42

relation client.

0:43

Et je crée et j'anime également des formations dans ces domaines là avec un

0:46

langue très accès sur l'humain, puisque j'ai aussi une casquette de sauf log.

0:50

Est-ce que tu veux compléter cette définition du blinde de l'Arnine ou est-ce

0:53

qu'elle te convient ?

0:55

Moi, elle me convient, mais en fait je ne sais pas réparer pas les deux. J'

0:58

aime bien le côté, enfin moi quand je le définis, je dis que c'est vraiment

1:02

le mix des modalités, le fait d'utiliser toutes les modalités qu'on connaît

1:06

en les rassemblant.

1:07

Souvent je dis à mes apprenants, parce que j'accompagne des organises de

1:10

formation sur ce sujet-là.

1:12

J'en dis vous avez un mixer dans votre cuisine, il vous sert à quoi, vous met

1:14

tez des ingrédients dedans, vous mixez et puis ça vous sort quelque chose de

1:17

nouveau.

1:18

Malas c'est ça, en fait. C'est vraiment l'idée du capitaliser sur toutes les

1:22

potentialités des différentes modalités pour faire un parcours qui soit

1:26

vraiment engagant et pertinents pour les apprenants.

1:28

Donc pour toi ça dépend plus du besoin et de la situation de la formation,

1:33

que à dire obliger, il faut mélanger le présentiel, le digital, c'est un

1:37

chrono à 50.

1:39

Ne serait-ce déjà que en fonction du type d'apprenant qu'on a, moi j'ai

1:43

déjà rencontré de voir animer de la formation par exemple, ne serait-ce qu'

1:47

en visu, pour une population qui n'a pas d'ordinateur perceau et pas d'adresse

1:51

mail.

1:52

Typiquement là ça marche pas, à voir 5 personnes derrière un ordinateur

1:56

sans caméra, c'est compliqué, si ils ne sont pas connectés et ne t'a pas d'

1:59

adresse mail pour les joindre, en fonction du type d'apprenant, parfois le blind

2:03

date learning ça va être difficile.

2:05

Du coup comment tu décides des modalités ? Comment ça se passe ? Par exemple

2:10

moi, je suis une entreprise, je dis "J'ai cette équipe à former, à quel

2:14

moment, qu'est-ce qu'il te faut comme un formation pour dire ? Je vais faire

2:18

que du présentiel ou que du digital ou ça va être du virtuel, ça va être

2:23

...

2:24

Ça va dépendre de l'analyse des besoins, comme tu l'as dit, si tu n'es une

2:27

entreprise, le premier pas, c'est de se rencontrer, de faire l'état des lieux,

2:32

de comment ça fonctionne chez toi. Si jamais on a des managers qui font déjà

2:36

du télé-travaille, du management hybride ou ce genre de choses, forcément il

2:39

maîtrise la visio, ils ont un ordinateur, c'est beaucoup plus simple.

2:44

Maintenant si tu me dis, je sais pas moi j'ai déjà eu le cas des managers

2:47

dans l'industrie, ceux en tout cas, j'ai formé ça peut-être que dans l'

2:50

industrie ils sont tous comme ça évidemment.

2:52

Mais en tout cas là ils étaient vraiment des hommes de terrain, ils avaient

2:56

limite même pas un ordinateur pour faire leur travail de managers.

3:00

Donc là typiquement ça sert à rien de proposer quelque chose qu'on sait ir

3:02

réalisable dès le début, on se tire une balle dans le pied.

3:05

Par contre quand on a des personnes qui ont les outils, c'est hyper pertinent

3:09

à plein niveau parce que le blind date va permettre de découper la formation.

3:14

Et moi je le vois parce que je fais les deux, quand on fait de la formation de

3:17

managers, le grand classique, les fondamentaux du management, par exemple,

3:21

souvent on fait deux jours consecutifs ou pas, on peut avoir une semaine, un

3:25

mois des cas.

3:26

En fait ils sortent, ils sont super contents, mais quand ils retournent au boul

3:29

ot, ils sont accaparés par les 300 mètres, qui attendent dans la boîte mail,

3:33

les collaborateurs qui sont restés quelques jours tout seul.

3:36

Et puis, derrière la formation elle va être un petit peu efficace mais sur le

3:39

long terme, ça retourne vite, en dessous des dossiers de la pile urgen quoi.

3:43

Alors qu'avec le blind date on va découper. Donc on va pouvoir, par exemple,

3:47

utiliser toute la partie à 5 rônes, donc par exemple du "il orning" ou des

3:51

petites vidéos qu'on peut envoyer sur l'aspect théorique ou là chacun va

3:54

pouvoir le faire à son rythme.

3:56

Celui qui connaît déjà, qu'il y a déjà des bases, je ne sais pas, mais ton

3:59

le management situationnel, il va peut-être passer assez vite sur ce sujet là

4:03

Celui qui va le découvrir va pouvoir prendre son temps.

4:06

Là, un exemple encore que j'ai vécu la semaine dernière, j'avais 60 appren

4:09

ants, c'était un seminaire, ce n'était pas de la formation. 4 équipes, j'

4:13

avais une équipe où il prenait tous des notes.

4:15

J'avais 3 équipes où personne n'a pris une seule note. Et ça, en formation,

4:18

quand on a 7 heures sur une journée, si on a des gens qui prennent des notes,

4:22

on ne veut pas les frustrer parce qu'ils ont besoin d'écrire pour apprendre.

4:25

Et si à côté on en a, je sais pas, 5 qui eux ne écrivent pas, ils sont là,

4:28

ils attendent, donc qu'est-ce qu'elle attend pour pour en avance pas.

4:31

Alors que toute la partie théorie, si elle est faite en a 5 rônes, chacun

4:34

peut, à un hurgité, et j'ai envie de dire le savoir à son rythme, et par

4:38

contre, sur la partie 5 rônes, on va capitaliser sur les échanges.

4:42

Donc il y a une phase avant, de partage, plus ou moins de la théorie, après

4:48

il y a le durant où là, c'est là où on va aller plus loin sur les sujets.

4:54

Et après, il y a un après aussi pour des révisionnes, ce qu'on appelle "cont

4:58

rer la courbe de l'oubli", peut-être ce genre de choses.

5:03

Exactement. Alors après, ce n'est pas systématiquement un avant, un pendant

5:06

un après, ça va vraiment dépendre des modalités et de ce qu'on met en place

5:09

, ce n'est pas aussi fiche, j'ai que ça dans le temps.

5:12

Mais moi j'aime le fait de pouvoir dire, en effet, peut-être qu'on va déjà

5:16

pousser des infos théoriques au départ, ensuite, peut-être qu'on va se voir

5:21

en présentiel, et là, ça va vraiment être les changements de repas.

5:23

Les changements de repères, les mises en situation, les passages à l'action,

5:26

parce qu'on le sait, c'est ça qui fonctionne.

5:28

Quand on voit quelqu'un, si moi, je parle du management, ça paraît hyper

5:31

simple. Par contre quand moi, j'arrive sur le terrain que je suis manager et je

5:35

suis confronté à mes collaborateurs qui ne veut pas venir passer son entret

5:38

ien annuel.

5:39

Bizarrement, c'est un petit peu plus compliqué, et si on s'est pas mis en

5:42

situation, la théorie, c'est bien la théorie, mais c'est comme tout, en fait,

5:46

ça reste de la théorie.

5:48

Et donc le présentiel va vraiment permettre de passage à l'action, de s'entra

5:51

îner. Moi j'ai toujours trompé vous ici, ici, vous pouvez tester et réessayer

5:57

Par contre ensuite, on va pouvoir aussi repousser d'autres connaissances pour

6:01

enrichir ce qui s'est fait, en fonction de ce qui se sera fait en présentiel

6:04

aussi.

6:05

C'est ça aussi, l'intérêt, c'est qu'on va pouvoir individualiser les parc

6:08

ours, vraiment travailler sur quelque chose d'opérationnel pour chacun.

6:12

Et moi, j'aime beaucoup le fait de passer ensuite sur de la visio, alors de la

6:15

classe virtuelle ou de la visio individuelle, pour faire du retour d'exp

6:19

érience.

6:20

D'Alfin, j'ai mis ça en pratique, c'était super, j'ai bien réussi, ok,

6:24

comment t'as fait, ou à l'inverse, c'était en difficulté, ok, comment on

6:28

peut faire différemment, comment tu peux encore augmenter ton niveau de

6:31

performance.

6:32

Et ça, c'est hyper intéressant parce que je pense que au bout du bout, il

6:35

reste vraiment quelque chose de la formation.

6:38

T'as rif, t'as rif presque un individualisé, quelque part le blinding via les

6:43

feedbacks que tu reçois, t'as l'impression à tes côtés que tu coaches un

6:48

peu tes apprenants.

6:50

C'est l'objectif, ouais. C'est vrai que moi, en effet, il y a peu de temps, j'

6:54

entendais quelqu'un de dire le côté formation, est-ce que le mot est encore

6:58

adapté.

6:59

Et moi, aujourd'hui, c'est vrai que je me définis comme une formatrice parce

7:02

que je ne sais pas quel mot mettre autrement, je ne suis pas coach.

7:05

Voilà, je fais de la saufreau, je suis travaillé sur l'accompagnement individ

7:09

uel.

7:10

Pour autant, je trouve en effet que ce mot formation est réducteur parce que

7:14

le côté, si on prend le mot tel qu'il s'entend, de informateurs des appren

7:18

ants dans une salle des centres du contenu,

7:20

moi aujourd'hui, c'est plus de ça dont j'ai envie, parce que moi, ça m'écla

7:23

que plus.

7:24

Et surtout, parce que, d'un point de vue but final, qui est l'opérationnalité

7:28

des managers, à mon sens, c'est plus suffisamment efficace.

7:31

Et donc, oui, je t'en vraiment versin parce que je trouve que c'est ça qui

7:36

match.

7:37

Et c'est une demande. Dernièrement, j'ai fait un accompagnement de manager.

7:41

Voilà, deux jours plus un retour d'expérience que du présentiel avec un 1 ou

7:45

2 mois des cas.

7:47

Et entre deux, j'ai été sollicitée par les apprenants qui me disent "Eh,

7:50

ouais, d'euf, je fais ceci, je fais cela, comment je peux y aller".

7:53

Alors, c'était pas dans le contrat, on va dire initial, mais voilà, j'aime

7:57

partager, donc j'ai répondu.

8:00

Mais je me dis, on devrait vraiment travailler ça et offrir ça.

8:05

Alors après, il y a les notions de tutorat, de mentura, il y a un côté

8:08

mentor.

8:09

Et je trouve que c'est vraiment des choses à mettre en place, parce que, enfin

8:14

, moi, je respire ceci,

8:15

que l'accompagnement de l'humain dans la montée en compétence, il y a que ça

8:18

qui marche.

8:19

Et oui, on peut vendre une formation catalogue, on est content, j'appelle ça,

8:24

les formations de pensements.

8:25

On s'est acheté une conscience, on va dire, désolé, les raches.

8:29

Mais je pense que la plus belle richesse de l'entreprise c'est l'humain et que

8:34

si on en prend soin,

8:35

on semble on atteint les buts communs.

8:37

Donc après, est-ce qu'on a envie de y aller ou pas ?

8:40

Alors pourquoi c'est plus efficace pour les managers ?

8:46

Quand on a discuté l'impression que j'ai eu, c'était que le blind date, c'

8:52

était vraiment le format idéal pour les managers.

8:55

Pourquoi pour cette population en particulier ?

8:57

Qu'est-ce que ça apporte ?

8:58

Je pense que c'est pas plus efficace pour les managers.

9:01

Je pense que c'est efficace de façon générale.

9:03

Quand on a les outils, comme j'ai dit au début, qui permettent et la

9:06

population qui va bien.

9:08

Maintenant, si on a, je sais pas, moi, je suis très accès aussi relation

9:11

client.

9:12

Si on a des conseillers de ventes qui sont équipés, on peut très bien aussi

9:15

le faire de la même façon.

9:17

Ça marche aussi.

9:18

Après, souvent, moi, je sais que j'ai travaillé beaucoup dans le rythèl.

9:22

Les conseillers de ventes, ils ont pas les équipements suffisants.

9:25

Donc c'est plus la limite de l'équipement qui fait qu'on va peut-être moins y

9:28

aller que le potentiel de la population.

9:31

Parce que ça marche tout aussi bien.

9:33

Mais après, on rentre dans des choses de, est-ce que je peux utiliser mon

9:36

téléphone portable, perso à des vues professionnelles ?

9:40

On rentre dans d'autres débats qui sont pas à ma main.

9:43

Donc ça fonctionnerait très bien aussi.

9:46

Et comment tu peux mesurer que c'est véritablement efficace ?

9:52

On a vraiment cette notion de boucle mémorial,

9:55

qui fait qu'on va retravailler à plusieurs reprises des notions.

9:59

Donc déjà, on va plus facilement les ancrer.

10:01

Tu parlais tout à l'heure amsade, la courbe de l'oubli.

10:03

Là, on va éviter cette courbe de l'oubli.

10:05

Il y a aussi un autre volet qui est, alors, je sais,

10:08

des entreprises qui le font très bien.

10:10

Mais il y en a qui ne font pas du tout.

10:12

Moi, je l'appelle le 5-5-5.

10:14

Je pense que tout le monde...

10:15

Je ne sais pas si tout le monde le connaît.

10:17

Donc je l'explique rapidement.

10:18

Le rôle du manager, quand quelqu'un, est envoyé à information.

10:21

L'idée, c'est de prendre le manager vers un et une moise.

10:25

De rencontrer le collaborateur qui va partir à information avant, d'aller à

10:29

information, pour expliquer pourquoi du comment,

10:31

si ça rentre dans une demande qu'il a fait,

10:33

ou bien si c'est un changement, stratégique, global, de l'entreprise,

10:37

et de revoir à son retour de formation,

10:39

et de revoir un peu plus tard.

10:41

Dans les faits, moi, en tout cas,

10:43

je ne le vois pas beaucoup, fait de façon réelle

10:46

dans les entreprises pour lesquelles j'intervient.

10:48

Et pour moi, le blindy de l'enigne,

10:50

il vient un peu jouer ce rôle-là,

10:52

puisqu'on va faire un kick-off,

10:54

donc un lancement de la formation.

10:56

Par exemple, ça peut être une vidéo,

10:58

ça peut être une première classe virtuelle,

11:00

une visio qui fait qu'on va expliquer

11:02

le pourquoi du comment, dans quelle est le sens

11:05

de ce parcours de formation qu'on va mettre en place ?

11:07

Pendant le parcours, le formateur,

11:09

je ne vais pas dire qu'on va accompagner,

11:12

il va régulièrement être là pour dire,

11:14

"OK, qu'est-ce qu'on se donne comme plan d'action

11:16

pour notre prochaines rencontres ?

11:18

Une fois qu'on est à cette rencontre-là,

11:19

"OK, on en est où?"

11:21

Et comme ça, on découpe en le temps.

11:23

Ce qui fait que d'une certaine manière,

11:25

j'aimerais dire que la prenant,

11:27

il simait de bon cœur, etc.

11:30

Mais pour autant, le fait qu'il va revoir le formateur,

11:32

il y a un côté,

11:34

il va revoir le formateur, je veux fémé de voir.

11:36

Alors que si jamais,

11:38

ils ont été faits deux jours et a revoir bonne chance,

11:41

en fait, il y a personne qui va le contraindre,

11:44

ou en tout cas,

11:45

j'aime pas cette notion de contrainte,

11:47

parce que ça pourrait penser que la formation,

11:48

c'est une punition, etc.

11:50

Mais personne ne va lui demander de compte.

11:52

Et ça, je pense que c'est un vrai sujet,

11:54

parce qu'il y a beaucoup de formations

11:56

où, les gens arrivent,

11:58

ils ne savent pas forcément pourquoi ils sont là.

12:00

Donc si ça ne va pas pourquoi ils sont là,

12:01

c'est qu'ils n'en voient pas l'intérêt,

12:03

et si à l'issue, ils ont appris des choses,

12:05

ils sont contents,

12:06

ils retournent au bout de l'an de main,

12:08

et si le manager ne dit pas,

12:09

"OK, qu'est-ce que t'as appris en formation ?

12:11

Comment tu le mets concrètement en place ?

12:13

Donc ton quotidien,

12:14

qu'il n'y a pas de vérification,

12:16

il ne se passe pas grand-chose.

12:18

Mais c'est le même principe avec,

12:20

je te donne des objectifs pendant ton entretien annuel,

12:22

si je te revois pas avant l'année prochaine,

12:24

il y a de grand-chance que ce soit pas complètement aé.

12:26

Comment tu construis un blinded learning efficace,

12:29

parce qu'en fait, des formats d'illarning,

12:31

ça peut être boring,

12:32

du micro learning ça peut être mal fait,

12:34

les formats présentiels souvent,

12:36

c'est hyper descendant,

12:37

les gens vont se dire,

12:39

"Ah putain, on va venir une journée, on va se faire chier."

12:41

Tu vois, même si c'est dans un programme de blinded,

12:43

c'est quoi, en fait, les clés

12:45

pour construire un blinded learning hyper efficace

12:48

et qui soit en même temps vendable,

12:50

parce qu'à un moment donné,

12:51

tu leur dis, "Vas-vous avoir venir quand même une journée ?"

12:53

Donc comment tu le remercies ?

12:54

Tu le fais un format qui marche ?

12:56

Moi, il y a vraiment,

12:57

je capitalise beaucoup sur les changes entre pairs,

12:59

donc j'aime vraiment, alors,

13:01

au départ, le Geekhoff,

13:03

le fait de créer un esprit promo,

13:04

ça, je pense que c'est hyper important.

13:06

Le fait que, moi, j'aime aussi, ce côté,

13:09

où il peut avoir un espace où il peut se retrouver ensuite,

13:12

un gros poids de sap,

13:13

ou quelque chose de stipla,

13:14

où ils vont pouvoir être en contact avec moi,

13:16

mais aussi où ils vont voir se retrouver entre eux.

13:18

Tu es révechement en socialise le blinded, en fait.

13:20

Moi, parce que,

13:21

faut que ce soit un événement.

13:23

Pour moi, la formation, c'est un investissement

13:25

et au même site que, quand on achète une nouvelle voiture,

13:28

peut-être que le concessionnaire

13:30

va nous faire un événement autour du fait qu'on va rendre les clés,

13:33

il faut que la formation se soit la même chose.

13:35

Il faut que ce soit une expérience apprenant,

13:37

et pour moi, c'est hyper important.

13:39

Parce que ça montre,

13:41

ça démont de plein de choses,

13:42

une entreprise qui investit sur la formation comme ça,

13:45

ça montre l'engagement,

13:46

ça montre l'importance que la formation a dans l'entreprise,

13:50

ça montre la considération qu'on donne à ces salariés.

13:54

Et pour moi, c'est quelque chose qui fonctionne.

13:56

L'autre chose qui est aussi primordial,

13:59

c'est que ce soit porté par la direction et que ça descendre jusqu'en bas.

14:02

Parce que, si c'est en théorie portée,

14:04

mais que derrière, il n'y a pas d'exemplarité,

14:07

ça marche moins bien.

14:09

Là, quand on a une formation en présentiel,

14:13

on a une journée ou deux jours des fois.

14:16

Blinded, normalement, on est supposé avoir beaucoup plus que ça.

14:20

Enfin, c'est donc la durée.

14:22

Est-ce qu'il y a une durée moyenne,

14:25

même si ça dépend selon le sujet,

14:28

si on parle de management, par exemple,

14:30

est-ce qu'il y a une durée moyenne de cette formation,

14:32

à la place de deux jours de présentiel,

14:34

ça devient quoi, plus loin, en blinded.

14:36

J'ai pas de réponse sous de fait,

14:38

parce que là encore, ça va dépend des besoins.

14:40

Moi, c'est vrai que j'aime le côté global de la formation,

14:44

c'est-à-dire que par rapport aux managers

14:46

qui a vraiment la population sur lequel moi j'investis le plus.

14:49

En fait, quand on démarre sur une formation,

14:52

j'ai encore eu l'alcat il y a pas longtemps,

14:54

et pour moi, fondamentaux du management,

14:57

très bien classiques.

14:59

Et puis finalement, en creusant,

15:01

j'ai des problèmes sur ma communication.

15:03

Et puis, finalement, moi, je suis perstrécé.

15:05

Et puis, je manque de confiance en moi

15:07

quand je dois prendre la parole devant un peu plus que mes équipes.

15:10

Et c'est vrai que moi, c'est ce vers quoi je t'en sable,

15:15

mais je rêve de quelque chose qui durerait vraiment dans la durée

15:18

avec le fait de peut-être même pouvoir piocher de façon,

15:21

alors peut-être pas individuelle,

15:24

mais en tout cas d'avoir vraiment attien,

15:27

j'ai constaté qu'il y avait trois personnes

15:29

qui étaient vraiment en difficulté sur ce sujet-là.

15:31

Ces trois personnes-là, on pourrait les mettre

15:33

sur un accompagnement plus spécifique.

15:36

Après, voilà, les rêves,

15:39

ce dont je rêve, et la réalité,

15:41

en général, on va plutôt être sur deux jours de présentiel.

15:44

Sur la 5-crone, ça dépend.

15:46

On pourrait être sur un ou deux jours d'équivalent

15:49

de la 5-crone.

15:50

Est-ce qu'on n'aurait pas intérêt à sonder les participants

15:54

avant de monter les formats,

15:57

et est-ce qu'on n'aurait pas intérêt aussi?

16:00

Deuxième question à intégrer les participants

16:04

dans la création des formats.

16:05

Oui, bien sûr.

16:07

Oui, parce que c'est le besoin vient de.

16:10

Et ça, c'est aussi un sujet, c'est que parfois,

16:13

on a au niveau de la direction Zibatien,

16:16

on a soit des nouveaux managers.

16:18

Alors, j'en ai dit, quand ils sont formés des qu'ils arrivent,

16:21

c'est très très bien.

16:23

Moi, je suis fan des entreprises qui nous écoutaient

16:25

"faites ça", "formez vos managers quand ils prennent leurs postes".

16:28

Mais parfois, "Batien, je suis pas il y a des incidants

16:31

ou des choses comme ça, qui font qu'on se dit,

16:33

"Ah, tiens, en fait, si on les formait".

16:35

Et en effet, il faut partir des participants.

16:37

Je te coupe, mais le mieux, ce serait de les former

16:39

avant pour voir si ils sont capables de prendre le post.

16:41

Bien sûr.

16:42

Mais voilà, en tout cas,

16:44

en la vraie logique.

16:45

Et ça, ça arrive en amont et pas après deux, trois ans,

16:48

d'exercices dans le poste, quand l'ordre d'un introdien

16:50

nuel, on se rend compte qu'ils manquent ci,

16:52

ils manquent ça, ils manquent plein de compétences.

16:54

C'est vrai que c'est des vraies sujets, quoi.

16:58

Donc...

16:59

Du coup, en quoi, l'aspect interactif du blinded learning

17:02

favorise l'engagement, l'engagement que ça soit des collaborateurs

17:06

ou des gens que tu peux avoir dans certaines formats.

17:10

Alors, il y a plusieurs aspects.

17:12

Le premier, c'est vraiment qu'il y a ce côté autonomie.

17:16

Donc, on va avoir un aspect où finalement,

17:19

bah tiens six mois, j'en rigolais avec toi tout à l'heure.

17:22

Moi, je suis plutôt quelqu'un du matin.

17:24

Donc, moi, j'ai peut-être envie de regarder des choses théoriques.

17:28

En arrivant sur mon poste de travail ou peut-être pendant mon temps

17:31

de transport en commun.

17:33

Alors que, peut-être que toi, t'es du soir et que toi,

17:35

tu vas faire ça un autre moment.

17:37

Quand on est en présentiel, on est ensemble dans la salle de 9h17h.

17:41

L'autre avantage est que cette partie de théorie,

17:44

on va pouvoir l'expérimenter chacun à son rythme.

17:47

Peut-être que tu vas aller très vite et que moi,

17:49

ça va me demander plus de temps, ce que je disais tout à l'heure,

17:51

sur ce qui prenne des notes ou pas, etc.

17:53

Peut-être que tu as déjà un déconneçance sur le sujet que je n'ai pas.

17:56

Donc, ça, on va pouvoir jouer là-dessus.

17:58

Donc, ça, déjà, il n'y a pas de frustration par rapport à ça.

18:01

Donc, ça, c'est plutôt chouette.

18:02

Ensuite, là, pendant, on va pouvoir tester ses connaissances.

18:05

Donc, ce dire, parce que là encore, quand on teste pas,

18:08

qu'on va pouvoir utiliser sur un LMS,

18:11

le fait que j'ai eu le cas, il n'y a pas longtemps,

18:14

quelqu'un qui, on avait un débat,

18:16

justement, sur est-ce que les quises ou ce genre d'activités sur un LMS

18:19

n'étaient pas un peu infantilisants.

18:22

Et donc, quelqu'un disait, "Oui, moi, je trouve que c'est bon,

18:25

n'est pas d'EBB, ok."

18:27

Et parmi les participants,

18:29

il y en avait un qui justement vivait une formation en Blendin

18:32

et il dit, "Bah écoute, moi, j'étais persuadée de ça aussi."

18:35

Et en fait, je me suis rendu compte que, quand je lis ou quand je regarde

18:39

une vidéo et ensuite, j'ai un quiz,

18:41

super persuadé que j'ai vraiment intégré le contenu.

18:43

Mais quand j'arrive aux quizzes et que, en fait, je me goûte,

18:46

je me dis, "Bah, non, en fait, faut que je retourne de voir le contenu."

18:48

Parce que, j'avais l'impression d'avoir retenu,

18:50

mais il y a plein de subtilités que j'ai pas acquises.

18:53

Donc, finalement, je retourne aux contenus et je reviens aux quizzes

18:57

ou à l'exercice.

18:58

Et déjà, ce va et bien fait que on peut monter en compétence à son rythme.

19:02

Donc, ça, il y a cet aspect-là.

19:04

Après, sur l'intercession,

19:07

moi, j'aime bien les notions de défi.

19:09

Parce que je disais tout à l'heure, on sort d'un moment.

19:11

On va se dire, on va être en place à un plan d'action.

19:13

Tiens, Amza, on s'est rien.

19:15

On a parlé du disque.

19:17

On a fait le profil, les couleurs, etc.

19:20

D'ici notre prochain rendez-vous,

19:22

ce qui serait intéressant, comment tu vas pouvoir mettre ça en place,

19:25

toi, dans ton quotidien.

19:26

Et toi, tu vas peut-être me dire, "Vas, délefin,

19:28

je pourrais peut-être essayer de comprendre mieux mes collaborateurs,

19:31

voir un peu comment ils fonctionnent, et puis commencer à réfléchir

19:34

sur comment je dois m'adresser à chacun pour finalement la compagnie au mieux

19:38

."

19:39

Et ce qui fait quand on va se revoir,

19:41

l'idée, c'est que tu nous fasses un débris de ce que t'as vécu,

19:43

ce que c'était difficile, est ce que t'as réussi?

19:45

Est ce que t'as fait un changement de positionnement?

19:48

Moi, c'est ma petite phrase.

19:50

On voit pas tout ce le monde avec les mêmes lunettes.

19:52

Donc, c'est tout-ci souvent, il permet ça de dire,

19:54

"Ah ouais, moi, je fonctionne comme ça,

19:56

mais en fait, Amza, il fonctionne différemment.

20:00

Christophe, il a aussi un autre mode de fonctionnement,

20:02

et peut-être que tu vas voir ton équipe avec un autre regard.

20:05

Et ça, pour moi, c'est génial.

20:07

Par contre, on aurait fait l'action de formation,

20:09

tu serais repartie, on se serait parvue ensuite,

20:12

tu l'aurais peut-être fait, ou pas.

20:14

Mais ça aurait pas bougé grand chose et l'étape d'après,

20:16

c'est maintenant que t'as conscience de ça,

20:18

comment tu vas aller un pas plus loin.

20:20

Et la fois d'après, on repart sur autre chose.

20:23

Alors, tu disais, tu prends une exemple,

20:25

du manager ou du ou de la prenant qui disait,

20:27

c'est un infantilisant d'utiliser un module de LMS

20:32

pour faire des quiz, etc.

20:35

Est-ce que toi, par exemple, dans le cas du présentiel,

20:39

tu utilises aussi tu mix sur ta journée de présentiel aussi

20:42

avec de l'utilisation de LMS, de quiz pendant le présentiel ?

20:46

Oui, moi j'adore ça.

20:49

Souvent, je l'utilise.

20:51

Alors, quand on n'est pas forcément dans un parcours emblédit,

20:54

bien que ça marche aussi,

20:56

souvent, je me serre de ces outils

20:58

d'intelligence collaborative,

21:00

ne serait-ce déjà qu'en iceberger.

21:02

Typiquement, s'il y a eu de la du contenu théorique

21:04

poussée avant de se voir,

21:06

bah c'est l'occasion déjà de vérifier, comment ça va,

21:08

de refaire des points s'il y a,

21:10

je vois qu'il y a des manques, d'interroger le groupe,

21:12

parce que peut-être que Christophe a pas été très sérieux,

21:14

mais Camza a été stu...

21:16

Camza voyant.

21:17

Camza va pouvoir te redonner des infos

21:20

et là encore tu capitalises et toi aussi,

21:22

donc il y a vraiment ce côté péragogique et hyper intéressant.

21:25

Et puis, sur le côté,

21:27

engagement des apprenants.

21:29

Mais toi, c'est une grande fan de la péragogie.

21:32

Du coup, le blind date,

21:34

ça te permet aussi quand tu réunis les gens

21:36

de travailler ça.

21:38

Complètement.

21:39

Les échanges, moi je sais que plus j'avance...

21:42

Alors, redonne-nous la définition,

21:45

parce que peut-être que tout le monde ne saura pas de quoi on parle.

21:48

La péragogie, c'est l'apprentissage entre pairs.

21:50

Donc c'est le fait vraiment de pouvoir...

21:52

En fait, quand on forme des adultes, on ne part jamais d'une page blanche.

21:56

Donc on peut tous apporter et moi j'aime ce côté de facilitatrice

22:01

dans la formation.

22:02

Des fois, moi, je n'apporte...

22:04

Je ne veux pas dire que ça porte rien, mais c'est pas moi qui apporte.

22:07

C'est...

22:08

Tien sur tel sujet, qu'est-ce que vous connaissez de ça?

22:10

Ah bah oui, mais moi, j'ai déjà vécu ça.

22:12

D'accord, mais comment ça s'est passé pour toi et finalement,

22:14

les apprenants vont se nourrir les uns des autres.

22:16

Ça a plein d'avantage et que un...

22:18

Ça renforce la confiance en eux et on leur pratique.

22:21

Ça délit les langues parce que finalement,

22:23

bah, il y a des échanges, donc la formation est hyper vivante et hyper...

22:27

Comment...

22:29

Collaborative.

22:30

Et ça, dans les faits promos, c'est aussi quelque chose d'important,

22:32

parce que l'idée, c'est que...

22:34

Une fois qu'ils sont sortis de la formation que le parcours est terminé,

22:36

bah ils continuent à échanger entre eux.

22:38

Parce que c'est ce qu'ils ont fait pendant la formation.

22:40

Donc l'objectif, c'est que ensuite, ils puissent,

22:42

alors que moi, je suis pu dans la boucle,

22:44

continuer à échanger entre eux.

22:46

Peut-être, ça y a un, se faire des vidéos,

22:48

allez, des journées ensemble pour travailler sur des cas qui ont pu rencontrer

22:51

Parce que souvent, les managers sont soldes.

22:53

Et donc, quand on a créé un esprit promo,

22:56

ils peuvent se revoir dans le temps et changer sur leur difficulté.

22:59

Peut-être, même se dire, bah tiens, maintenant, on se rend compte

23:02

qu'on aurait besoin de gaper autre chose sur un sujet et c'est peut-être

23:06

une demande collective auprès des RH qui n'aurait pas fait

23:09

si ils étaient chaclés dans leur coin.

23:11

Parce que ça aussi, c'est un sujet, des fonds de dire.

23:13

Bah ouais, mais bon, sur ce sujet-là, je suis pas à l'aise,

23:16

mais si j'en parle, est-ce que ça va pas me décrédibiliser?

23:19

Est-ce que ça veut pas dire que je suis pas légitime dans mon poste?

23:22

Et ça, c'est un vrai sujet, parce que, à vous et qu'on a une difficulté,

23:26

est-ce qu'un moment, ça va pas être utilisé contre moi?

23:29

Donc ça, c'est un vrai levier d'engagement,

23:31

le fait que les managers se rencontrent.

23:33

Tu crènes communauté aussi, donc ça joue aussi sur la motivation des appren

23:38

ants, même dans leur travail quotidien pour la suite,

23:41

parce que, comme tu le disais, tu parlais du retail.

23:44

Ah bah, dans le retail, tu as des gens qui sont éclatés un peu partout

23:48

sur le territoire, qui ne se voient jamais.

23:50

Ou peut-être sur un seminaire, une fois par an, ils ne se connaissent pas.

23:53

Là, ça permet de les réunir, de créer du lien.

23:56

Et ça, c'est la base de l'engagement entreprise.

23:59

Donc ça, c'est un vrai levier, en fait.

24:01

Et le deuxième effet qui se coule, j'en le disais,

24:03

c'est qu'ils ont des pratiques communes.

24:05

Donc vis-à-vis de leurs équipes, ils margent d'un même pas.

24:08

Et ça, c'est aussi hyper intéressant dans l'entreprise,

24:10

parce que quand il y a trop de différence dans les façons de manager,

24:13

que les valeurs, alors, ne soient pas incarnés,

24:16

ne soient pas incarnés de la même façon,

24:18

ça crée des discordants, c'est donc au niveau de l'engagement des stales arri

24:21

ées.

24:22

On peut avoir des bonnes ou de mancilles, mais eux ils ne font pas, etc.

24:26

Que là, ils prennent conscience de l'importance de leurs positions,

24:29

de leurs postures.

24:30

Et l'idée, c'est qu'ils apportent d'une façon commune.

24:33

Donc ça, des effets positifs aussi au niveau de leur collaborateur.

24:37

Top. On va passer à la séquence quiz.

24:40

On peut passer à la séquence quiz.

24:42

Top. Allez, 10 questions, 45 secondes.

24:47

Je commence. Si je te dis formation en ligne,

24:51

révolution ou simple mode.

24:53

Révolution.

24:55

Posse café, véritable pose, au meilleur moment pour résoter.

24:58

Je peux vraiment pas tirer les autres.

25:00

Non, bah, mais bien au moment pour résoter.

25:03

Apprends en jouant, révolution ou récréation.

25:07

Révolution.

25:08

Autoformation sur YouTube.

25:11

démocratisation du savoir, au bricolage de connaissance.

25:14

démocratisation du savoir.

25:16

Les robots remplacent, seront-ils les formateurs ?

25:18

Oui ou non ?

25:19

Non, jamais.

25:20

Formation obligatoire en entreprise.

25:22

Motivation ou punisson ?

25:24

J'espère, motivation.

25:26

Mais, est-ce que tu penses ?

25:28

Ça dépend, commencez porté parfois, c'est peut-être punisson.

25:32

Mais jamais le droit qu'a une réponse.

25:34

Autoformation. Autonomie ou isolement ?

25:36

Autonomie.

25:37

La formation en investissement, on une dépense.

25:40

Un investissement.

25:42

Et les soft skills, c'est indispensable ou juste un terme marketing ?

25:45

Un indispensable.

25:47

La France est-elle un modèle de formation continue ?

25:50

Oui ou non ?

25:51

Un modèle.

25:53

J'espère.

25:55

En France, ça part un oui, du coup.

25:59

On va dire en théorie oui, après en principe,

26:02

je suis un peu moins convèque.

26:05

D'Alphine, comment tu te forme, toi, au quotidien ?

26:08

Un peu de différentes façons pour tout ce qui va être nouveaux outils,

26:13

pour tout ce qui touche, de savoir à ces généros.

26:16

J'ai plutôt utilisé internet, des bouquins, des formations en ligne.

26:21

Comme ça, je peux les faire à mon rythme.

26:23

J'aime bien faire ça quand j'ai envie.

26:25

Par contre, pour tout ce qui va être vraiment plus spécifique

26:27

en lien avec le développement de mes compétences professionnelles,

26:30

là, je vais rechercher des experts.

26:33

Je suis très exigeante, donc je passe souvent plus de temps

26:35

à trouver la bonne personne que le temps que je vais passer réellement en

26:38

formation.

26:39

Mais là, par contre, j'y vais les mains dans les poches,

26:41

parce que l'idée, c'est vraiment que je puisse prendre tout ce qu'on peut me

26:43

donner

26:44

et donc je veux pas avoir d'appriori.

26:46

Donc en fait, tu utilises tous les moyens qui sont à notre disposition

26:49

et je me fais un peu mon propre blind date learning à moi.

26:53

Merci beaucoup d'Alphine.

26:54

Merci à vous.

26:56

[Musique]

X

This is a test comment.

X

This is a longer test comment to see how this looks if the person decides to ramble a bit. So they're rambling and rambling and then they even lorem ipsum.


author